• NATURE ET GRANDS ESPACES

    Sur les Estives du Czallier

    Sur les Estives du Czallier proches du Signal du Luguet, l’histoire des pturages d’altitude se confond avec l’histoire humaine depuis plus de 600 ans. A dcouvrir et mieux (...)

  • PALHAS 2019

    Grand succs pour la rencontre-souvenirs sur la vie d’autrefois

    Une centaine de personnes ont particip la rencontre-souvenirs sur la vie d’avant dimanche 20 octobre Auriac-l’Eglise. Photos et tmoignages ont donn lieu des moments (...)

  • PALHAS 2019/AURIAC-L’EGLISE

    Rencontre indite, souvenirs et photos sur la vie d’autrefois

    Venez voquer vos souvenirs sur la vie d’avant avec une photo qui a du sens pour vous dans une rencontre conviviale et indite dimanche 20 octobre (15h) la salle polyvalente (...)

  • VIE PRATIQUE

    Les objets utilitaires qui habitaient la maison

    Chaque objet avait sa place en fonction de son utilisation dans la vie quotidienne de la famille. Un grand nombre d’entre eux s’entassait dans la salle commune. Et au fil des (...)

  • S’ECLAIRER

    Du feu de l’tre l’lectricit

    Pendant trs longtemps les anciens se contentaient des flammes de l’tre du cantou pour clairer la salle commune, autant dire une faible lueur plus on s’loignait de la chemine. (...)

  • IMAGIER FAMILIAL

    Quand la famille se raconte dans toute la maison

    Le dcor de la maison paysanne marquait durablement la fiert familiale en affichant joliment sous cadre, principalement dans la salle commune, des souvenirs intergnrationnels des membres de la (...)

  • VIVRE AU QUOTIDIEN

    La salle commune, pice de vie traditionnelle

    Jusqu’ la seconde guerre mondiale la vie de famille tait concentre dans la salle commune et devait donc satisfaire tous les besoins de la vie quotidienne. C’tait la pice o (...)

  • UNE LOGIQUE D’AGENCEMENT PRATIQUE

    Le buffet intgr

    La disposition comme l’agencement de la pice commune de la maison traditionnelle rpondaient une logique dicte par le mode de vie des habitants et le souci de ne laisser vacant aucun (...)

  • UNE HABITATION PRATIQUE

    Le plafond de la salle commune, un espace utilitaire

    Aucun endroit de la pice commune de la maison rurale n’tait perdu, pas mme le plafond soutenant l’tage suprieur. Dans le Cantal le plafond tait aussi un espace utilitaire (...)

  • LE TEMPS QUI COURT

    L’horloge Comtoise adopte dans le Cantal

    Droite ou violon, d’origine franc-comtoise, l’horloge tait quasiment prsente dans tous les intrieurs anciens, place gnralement face la porte d’entre de faon pouvoir (...)


Patrimoine Le pays
A+  A-    Imprimer

Sites d’intrt europen

Trois sites naturels de la valle de la Sianne possdent une biodiversit remarquable qui a donn lieu une inscription au premier inventaire cologique europen Natura 2000.

ECRIN
Sites retenus Natura 2000
Sites retenus Natura 2000

La directive europenne "Habitats", dite aussi "Natura 2000", publie en 1992 demandait aux Etats membres de dresser un inventaire des zones naturelles d’intrt communautaire, abritant diverses espces animales ou vgtales rares ou menaces. La vallee de la Sianne a t particulirement remarque.

Le but de la CE tait d’aider la mise en place d’une gestion durable et adapte d’un certain nombre d’ espaces naturels, tout en tenant compte des exigences conomiques, sociales et culturelles

Une premire liste proposant 531 sites susceptibles d’tre reconnus d’intrt communautaire a t adresse la Commission Europenne ds1998 par le gouvernement Franais.

57 sites sont situs en Auvergne, dont trois dans la valle de la Sianne, attestant de manire officielle ce que les gens du pays savaient dj : la valle de la Sianne comprend des secteurs la biodiversit remarquable.

NUANCIER DE COULEURS
La basse valle de la Sianne
La basse valle de la Sianne

Les versants et rebord de la basse valle de la Sianne ont un grand intrt floristique, d notamment la prsence d’orchides, entre les hameaux de Riol-Le Voygues et la ferme de La Borie Grande. Un milieu reprsentant 1270 hectares.

Les pelouses thermoxrophiles qui se dveloppent sur les rebords des coules et sur les affleurements sdimentaires, de la valle de la Sianne comptent de nombreuses orchides.

Parmi elles, l’inventaire signale le rare Orchis militaire. La chenaie pubescente du secteur abrite par ailleurs une autre espce figurant sur la liste rgionale des espces protges : la Cphalanthre rouge.


HARMONIE DES SONS
La haute-valle de la Sianne
La haute-valle de la Sianne

La haute-valle de la Sianne, entre le hameau de La Croze et Les Roches de Portes (Vze) reprsentent un grand intrt ornithologique sur plus de 1330 hectares...ce qui n’tonne pas les promeneurs habitus de ces espaces.

L’intrt du site est surtout d’ordre ornithologique puisque 64 espces d’oiseaux ont t recenss dont huit espces nicheuses d’intrt europen. Par ailleurs, le secteur reprsente une zone refuge pour la nidification de nombreux rapaces chassant sur les plateaux environnants.

L’inventaire signale notamment parmi l’avifaune tudie : le Torcol fourmillier, la pie griche corcheur, l’hirondelle des rochers, le Pic noir, l’Epervier d’Europe ainsi que le Grand corbeau et le Hibou grand-duc, nicheurs dans les milieux rupestres du territoire.

NATURE PRIVILEGIEE
Prairies et espaces humides
Prairies et espaces humides

Sur la commune de Peyrusse dont une partie descend jusqu’aux bords de la Sianne, deux sites ont t remarqus par les spcialistes et ont fait l’objet d’un inventaire.

SITES SUR LA COMMUNE DE PEYRUSSE

Le Puech

Il s’agit d’une zone de prairies, de pelouses-friches et de quelques espaces humides qui occupent un versant situ au sud lgrement en pente surplonbant l’une des petites valles affluentes de la rivire Alagnon.

Une fleur trs rare

Le site abrite une concentration d’Orchis punaise, une orchide protge au plan national.. D’un grand intrt biologique cet espace doit tre protg cause du surpaturage pour certains endroits ou de l’envahissement par la friche dans un contexte d’abandon sur certaines zones.

Des espces animales

L’inventaire recens une trentaine d’spces d’oiseaux dont trois retiennent particulirement l’attention. Il s’agit de la Huppe fascie et dle Torcol fourmilier, oiseaux devenus rares en Auvergne ? ainsi que la Pie-griche corcheur frquentant galement les lieux.
On a dcouvert galement le crapaud accoucheur, un petit amphibien aux moeurs trs terrestres, protg d’ailleurs par la Convention de Bern.

Les sagnes de Velonnires

Situes environ 1140 mtres d’altitude, des zones de prairies plus ou moins tourbeuses abritent une des plus belles concentration d’Auvergne d’Epipactis des marais, une orchide rare, typique des milieux humides.

Chauves-souris dans l’ancien bassin minier
Chauves-souris dans l’ancien bassin minier

Notre territoire a t reconnu pour abriter d’importantes colonies de chauves-souris, notamment sur les communes de Charmensac, Moldes, Vze.

Sur le site du hameau de Fournial (Moldes) dans les galeries d’anciennes mines argentifres deux espces de chauves-souris ont t recenses principalement le petit rhinolophe et un peu du grand rhinolophe.

Animal fascinant mais mal aim, la chauve-souris, seul mammifre volant disparait progressivement de nos campagnes. Notre valle n’chappe pas la rgle.
La chauve-souris, qui vhicule toute une srie d’histoires a une mauvaise image. Elle fait peur. Pourtant, c’est un animal craintif, qui fuit l’homme et qui joue un rle important dans la rgulation des populations d’insectes, dont elle se nourrit exclusivement.
Le petit rhinolophe, qui a t rpertori dans la valle de la Sianne est un animal sombre, de la taille d’un pouce, aux courtes oreilles pointues et au nez en forme de fer cheval. Il est victime chez nous aussi des pratiques agricoles qui tuent beaucoup d’insectes dont il se mourrit. Les btiments agricoles traditionnels, dont les combles ou les granges servaient de refuge ont t remplacs par des btiments qui ne conviennent pas l’espce. Par ailleurs, beaucoup de maisons sont dsormais hermtiquement fermes ne servant que d’habitats secondaires.
Or, il s’agit d’un animal trs sdentaire qui ne circule que dans un rayon de 5 km autour de sa colonie de reproduction.

Dclar secteur Natura 2000, les chauves-souris de la haute valle de la Sianne bnficient de mesures de protection.


PATRIMOINE

L’eau

La Sianne, notre rivire

Cascades : la magie de l’eau

Mmoire d’eau

Les abreuvoirs

Les sources ferrugineuses

Les puits

Les moulins de la valle de la Sianne

Les ponts de pierre

Les passages gu

Les passerelles primitives sur la Sianne

Les lavoirs du XXme sicle

Les meules des moulins

Les moulins hydrauliques

Les moulins rservoir

Les moulins de communauts villageoises

L’irrigation le long de la Sianne

Les fontaines

Les milieux humides

Les biefs sur la Sianne

Le pays

Les gens

Le plateau du Czallier

Sucs et volcans

Routes et chemins

Des sites et des lgendes

La faune

La flore

Sites d’intrt europen

Le paysage de la valle de la Sianne

Toponymie

Les grottes

Roches et rochers

Les communes et leurs villages

Mobilier et art populaire

Les Activits

La production du miel

Les charbonnires

L’estive sur le Czallier Cantalien

Les mines

Traditions culinaires

Objets et machines

Activits traditionnelles

Les Palhs

Le ferrage des animaux

Les fours chaux

L’levage du mouton

La vie scolaire

Le travail agricole

Les prs-vergers

Le portage

Les activits itinrantes

L’usage du feu dans la maison traditionnelle

L’eau dans la salle commune

Le temps du couchage

Ranger et conserver

La conscription

Production laitire

Modes de vie

Manger en commun

Le Bti

Les maisons de berger

Les abris colombins

Les fermes traditionnelles

Les chteaux

Les maisons fortes

Les maisons d’coles

Les abris vernaculaires

Les symboles sur le bti ancien

Les fours pain communaux

Burons du Czallier oriental

Les petits btiments d’levage

Les toitures du Czallier cantalien

Les murets en pierre sche

Les sols en pierre

Les fours pain privatifs

Le Sacr

La Rsistance

Les glises

Les chapelles

Les retables

Cloches et clochers

Les croix

Plerinage Notre-Dame de Laurie

Les vitraux

Les Tumulus

Les cimetires

Les monuments aux morts

La statuaire

Les bannires
de procession

Plerinage
Saint-Jacques
du Bru

Les oratoires

Les vtements liturgiques

L’imagerie mdivale religieuse

Les objets de pit

Des pratiques religieuses collectives