Warning: array_shift() expects parameter 1 to be array, boolean given in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 283 Cézallier: le patrimoine de la vallée de la Sianne en Auvergne (Cantal/Haute-Loire)
  • COUCHOIR RUDIMENTAIRE

    Le lit-clos du vacher

    Le lit des vachers, bergers et valets de ferme tait situ en dehors de la salle commune. C’tait la couchette spcifique de l’homme charg du btail.

    Ce lit-clos est l’un des (...)

  • L’ALCOVE D’ESCALIER

    La couchette du domestique ou d’un enfant

    Frquemment appel le lit du vacher cette couchette rideau a la particularit d’tre encastre dans la monte d’un escalier. Son positionnement peu confortable a dtermin son (...)

  • OUVERTE OU CACHEE

    La couchette en alcve ferm

    On retrouve encore dans les villages du Czallier plusieurs types de couchage en lit ferm dont certains sont encore utiliss aujourd’hui : alcve ou lit-clos placard ferms par une porte (...)

  • PRESERVATION DE L’INTIMITE

    Alcve et lit-clos ferms par des rideaux

    Le lit-clos rideau gnralement trs color avec un bandeau en cantonnire est le lit le plus reprsent dans les anciennes salles communes du.nord Cantal. Les spcialistes parlent de lit-wagon (...)

  • ALCOVE ET LIT-CLOS

    Le couchage dans la salle commune

    Le fond de la salle commune de la maison paysanne traditionnelle, moins bien claire durant le jour servait la nuit comme lieu de repos en ces temps de cohabitation sous le mme toit de (...)

  • L’ESPACE DE L’EAU

    L’ayguire, un dispositif commode et astucieux

    L’ayguire reprsente une extension fonctionnelle autant qu’un lment dcoratif. Seul point d’eau l’intrieur de la maison cet vier gnralement situ sur l’axe (...)

  • PRATIQUE DE LA PROPRETE

    La fontaine-lavabo

    L’usage de la fontaine-lavabo dans le Cantal est systmatique dans la plupart des demeures anciennes depuis la fin du 19me sicle. Place prs de la porte d’entre (au plus proche du (...)

  • UN ESPACE UTILITAIRE

    L’quipement habituel du cantou

    L’quipement du cantou refltait la richesse ou la pauvret de la maison. Le fond de la chemine comprend une dalle de pierre dure ou une plaque en fonte sans ornement ou habilement orne. (...)

  • SALLE COMMUNE

    L’usage du feu dans la maison paysanne

    Le feu tait au centre des activits domestiques et des rites de la communaut paysanne. L’habitation paysanne s’organisait invariablement autour du feu : du cantou au fourneau de (...)

  • ARTS MENAGERS

    La cuisinire bouscule les habitudes

    Le fourneau de cuisine sera remplac au dbut du XXme sicle par la cuisinire qui offrait quelques fonctions nouvelles : un grand four de cuisson, la production d’eau chaude en permanence (...)


Patrimoine L'eau
A+  A-    Imprimer

Les ponts de pierre

Les ponts de pierre sur la Sianne illustrent une habitude de construction vote dans la rgion, mise en œuvre notamment dans les plus anciens burons des Estives du Czallier et les caves des maisons vigneronnes. La particularit du fond de valle imposait ce type de construction. Certaines parcelles troites, difficiles d’accs n’taient accessibles que par des ponts solides et rsistants aux intempries.

Les ponts levs et financs par des particuliers reliaient diffrentes parcelles de prs ou de bois. Communaux, ils permettaient la circulation sur les chemins ancestraux de desserte locale o vers des pacages collectifs.

Loin d’tre des chefs-d’œuvre, les petits ponts sur la Sianne ont t savamment mis en forme par des maons venus de la Corrze, dont certains ont par la suite fait souche Moldes et Auriac.
Aujourd’hui, le passage de certains tracteurs laisse l’avenir de ces ponts incertain ?

RECHERCHE
Datation des ponts
Datation des ponts

Peut-on dater la construction des ponts sur la Sianne ? Une rflexion srieuse vient facilement bout des ides reues. Nos plus anciens ponts n’ont pas trois cents ans.

Quand ont t construits les diffrents ponts sur la Sianne ? Peu de documents rpondent cette question. Toutefois, des archives de la commune de Blesle sont l pour ter les dernires illusions ceux qui pensent que les ponts de la valle de la Sianne dateraient du Moyen-Age ou de la priode romaine.

Pour desservir Blesle au dbut du 17me sicle, il n’y avait aucun pont sur la Voireuse, la Sianne et l’Alagnon. Dans une lettre l’Assemble Nationale, les officiers municipaux signalent que la ville de Blesle est bien mal desservie du point de vue communication. On apprend aussi qu’un premier pont fut construit sur la Sianne en 1780, mais que la crue du 26 dcembre 1791 l’emportant. Il ne fut reconstruit que vers 1830.

Or, si la ville Blesle, centre conomique relativement important avant la rvolution n’tait accessible que par un gu, il est peu probable que les chemins de desserte dans la valle de la Sianne, franchissent la rivire par des ponts de pierre. On doit donc exclure que nos vieux ponts dpassent les 200 ans d’existence.

JPEG - 173.6 ko
SAVOIR-FAIRE
Des ponts adapts au pays
Des ponts adapts au pays

Deux types de ponts franchissent la Sianne sur les 25 kilomtres de son parcours : le dos d’ne et l’anse de panier, des techniques issues du Moyen-Age.

Le dos d’ne
Les ponts en forme de dos d’ne se retrouvent frquemment dans les massifs montagneux, notamment en Auvergne.
Le profil en dos d’ne rsulte tout simplement du fait que les accs au pont sont plus bas que le sommet de l’extrados de la vote, l’ajustement se faisant par le
remplissage plus ou moins prononc de ses reins.

L’anse de panier
C’est dans le dernier quart du 17me sicle que s’est impos en France l’usage de l’anse de panier pour les ponts.
L’anse de panier ou en plein cintre est la rsultante de la largueur de l’arche souvent surbaisse, de la hauteur des accs et du dbit attendu en priode de crue.

Selon les spcialistes de l’archologie fluviale, l’usage de l’anse de panier dans les petits ponts ruraux suffit exclure une poque de construction antrieure au 18me sicle.


ARCHES DE PIERRE
Des ponts de tradition gallo-romaine
Des ponts de tradition gallo-romaine

Les ponts de tradition gallo-romaine sont l’une des originalits de la valle de la Sianne et contribuent son charme...

Dans une rgion fortement marque par la culture gallo-romaine, les petits ponts sur la Sianne taient naturellement dsigns comme des constructions datant de la priode romaine o mdivale. Or, leur caractre frustre n’implique pas que leur date de construction soit forcment trs ancienne.

Le pont de la Goutille, situ dans le vallon de La Tour (Vze), a longtemps t appel « le pont romain », y compris sur les anciens panneaux touristiques.

Dsormais, tous les historiens s’accordent pour expliquer que la majorit des ponts romains de la Gaule furent construits en bois.

Jusqu’au 14me sicle les ponts en France furent en majorit des ponts de bois tant tait coteuse et difficile la construction d’arches en pierre.

Pont au hameau de Fournial (Moldes)

Pont sur la Sianne au hameau de La Tour (Vze)

PATRIMOINE

L’eau

La Sianne, notre rivire

Cascades : la magie de l’eau

Mmoire d’eau

Les abreuvoirs

Les sources ferrugineuses

Les puits

Les moulins de la valle de la Sianne

Les ponts de pierre

Les passages gu

Les passerelles primitives sur la Sianne

Les lavoirs du XXme sicle

Les meules des moulins

Les moulins hydrauliques

Les moulins rservoir

Les moulins de communauts villageoises

L’irrigation le long de la Sianne

Les fontaines

Les milieux humides

Les biefs sur la Sianne

Le pays

Les gens

Le plateau du Czallier

Sucs et volcans

Routes et chemins

Des sites et des lgendes

La faune

La flore

Sites d’intrt europen

Le paysage de la valle de la Sianne

Toponymie

Les grottes

Roches et rochers

Les communes et leurs villages

Mobilier et art populaire

Les Activits

La production du miel

Les charbonnires

Chenevrires

L’estive sur le Czallier Cantalien

Les mines

Traditions culinaires

Objets et machines

Activits traditionnelles

Les Palhs

Le ferrage des animaux

Les fours chaux

L’levage du mouton

La vie scolaire

Le travail agricole

Les prs-vergers

Le portage

Les activits itinrantes

L’usage du feu dans la maison traditionnelle

L’eau dans la salle commune

Le temps du couchage

Le Bti

Les maisons de berger

Les abris colombins

Les fermes traditionnelles

Les chteaux

Les maisons fortes

Les maisons d’coles

Les abris vernaculaires

Les symboles sur le bti ancien

Les fours pain communaux

Burons du Czallier oriental

Les petits btiments d’levage

Les toitures du Cantal

Les murets en pierre sche

Les sols en pierre

Les fours pain privatifs

Le Sacr

La Rsistance

Les glises

Les chapelles

Les retables

Cloches et clochers

Les croix

Plerinage Notre-Dame de Laurie

Les vitraux

Les Tumulus

Les cimetires

Les monuments aux morts

La statuaire

Les bannires
de procession

Plerinage
Saint-Jacques
du Bru

Les oratoires

Les vtements liturgiques

L’imagerie mdivale religieuse

Les objets de pit