• BATI TRADITIONNEL

    Toitures du Czallier cantalien

    Les toitures des constructions du Cantal racontent la fois la tradition, le climat et les caractristiques gologiques et gographiques du territoire. A dcouvrir toutes les originalits de ce (...)

  • EGLISE DE VEZE

    Retable de la crucifixion : aspect gnral (1)

    Depuis la belle restauration de 2006-2007, le retable de la Crucifixion de l’glise saint Pancrace Vze a retrouv une couleur blouissante rouge et or, des tonalits de la fin du 17me (...)

  • EGLISE DE VEZE

    Retable de la crucifixion : le riche tabernacle (2)

    Le tabernacle est d’une trs belle facture. Il est form de trois panneaux en saillie accot de deux panneaux pauls eux-mmes par des consoles volutes bien dveloppes. Un galerie  (...)

  • VEZE

    Fouilles archologiques la Croix de Baptiste (2002)

    Le tumulus du col de la Croix de Baptiste (Vze) a t fouill minutieusement l’t 2002,par une quipe de l’universit de Toulouse-Mirail. Les travaux ont permis de rcolter des (...)

  • AURIAC-L’EGLISE

    Ncropole protohistorique de La Rochette

    La ncropole protohistorique de la Rochette rassemble une trentaine de tumulus sur un peron basaltique qui domine le hameau de la Rochette. Il s’agit de tertres funraires de l’ge (...)

  • CHAPELLE DU BRU (Charmensac)

    Saint-Jacques le Vieux

    Saint Jacques le Vieux intgre au retable de la chapelle du Bru tait la statue qui tait porte autrefois en procession le 25 juillet, fte de la saint (...)

  • CHAPELLE DU BRU (CHARMENSAC)

    Retable de Saint-Jacques le vieux

    Le retable de la chapelle du Bru (Charmensac) est le plus beau et le plus original du Czallier bien qu’il ne soit pas complet. On est surpris en entrant dans la petite chapelle du hameau (...)

  • BATI ANNEXE DE LA FERME

    Typologie de soues cochons

    Malgr sa petite taille le btiment d’levage des porcs est l’une des parties constituantes les plus importantes d’une ferme aprs la grange-table. Les loges porcs taient (...)

  • VEZE

    Le baptme d’une cloche en 1957 (2)

    Le dimanche 20 octobre 1957, Monseigneur Franois Marty, vque de Saint-Flour (et qui deviendra Archevque de Paris), vint Vze pour bnir la nouvelle cloche qui remplaait une plus ancienne (...)

  • LUSSAUD/LAURIE

    Les cloches de l’glise Sainte-Madeleine

    Si l’on entend que trs rarement la sonnerie des cloches de l’glise Sainte-Madeleine, c’est que peu de crmonies s’y droulent et que l’actionnement des deux (...)


Patrimoine Le Sacré
A+  A-    Imprimer

Les oratoires

Lieux de repres identitaires, les oratoires sont d’humbles monuments populaires, hritage d’une pratique religieuse qui ne s’xerait pas seulement dans les glises. Sortent de veilleurs silencieux sur le bord des chemins, bien intgrs dans le paysage, les oratoires invitaient les passants au recueillement. Il ne semble pas, au regard des archives existantes, que notre valle possdait beaucoup d’oratoires. Deux oratoires forts diffrents sont toujours visibles, l’un au hameau de Peyrusse-Haut, l’autre sur la route de Laurie-Jureuge.

LAURIE
L’oratoire du Roulier
L’oratoire du Roulier

Laurie, comme la plupart des lieux de plerinage chrtien la Vierge, n’chappe pas la rgle. Le culte marial est sorti d’une source.

Sur le bord de la route, une halte prs du bourg de Laurie

Le mystre des eaux a de tous temps fascin les populations. L’eau, source de fertilit, de purification.. Les Gaulois honoraient dj l’eau des sources et des puits. Lorsque le christianisme est apparu, il n’abolit point les anciens usages mais les conserva, se contentant de substituer un culte nouveau au culte ancien.
A Laurie, tout aurait commenc autour d’une source bienfaisante situe au Martulet, prs du hameau de La Coharde-Basse. Un pr communal possdait une source qui ne tarissait jamais, laquelle alimentait la fontaine du Roulier et un habitat gallo-romain. Une vierge en Majest y tait honor depuis quelque temps.

Par la suite, dans des conditions mystrieuses, la statue fut transporte la fontaine du Roulier, situe mi-chemin entre le hameau de Jureuge et le bourg de Laurie. On l’installa dans une niche en pierre btie ct de la source et elle resta l de nombreuses annes avant d’tre transfre dans l’glise paroissiale de Laurie o elle se trouve toujours.


PEYRUSSE
Oratoire de Peyrusse-haut
Oratoire de Peyrusse-haut

L’oratoire situ sur le bord de la route prs du hameau surplombant le village, est form d’une niche dans un ensemble maonn. Le petit toit en lauzes deux pentes est coiff d’une petite croix sans sculpture.


.

La premire statue aurait t place dans l’oratoire vers 1860 par un certain clop connu dans le pays sous le sobriquet de Gambette.

Gambette tait parait-il trs bigot. Ayant fait une fervente prire pour obtenir une faveur, sa demande fut excuse, et en signe profond de gratitude il leva la niche et y plaa la statue devenue pour le village l’objet d’une grande vnration.
Selon la tradition, avec elle, on avait pas besoin d’avoir recours au vtrinaire. Si un animal tait malade on faisait brler une bougie devant la prcieuse statue et la gurison avait lieu.


Une grille en fer ferme la niche qui protge aujourd’hui des statuettes banales. L’oratoire est dat de 1855

PATRIMOINE

L’eau

La Sianne, notre rivire

Cascades : la magie de l’eau

Mmoire d’eau

Les abreuvoirs

Les sources ferrugineuses

Les puits

Les moulins de la valle de la Sianne

Les ponts de pierre

Les passages gu

Les passerelles primitives sur la Sianne

Les lavoirs du XXme sicle

Les meules des moulins

Les moulins hydrauliques

Les moulins rservoir

Les moulins de communauts villageoises

L’irrigation le long de la Sianne

Les fontaines

Les milieux humides

Les retenues travers la Sianne

Le pays

Les gens

Le plateau du Czallier

Sucs et volcans

Routes et chemins

Des sites et des lgendes

La faune

La flore

Sites d’intrt europen

Le paysage de la valle de la Sianne

Toponymie

Les grottes

Roches et rochers

Les communes et leurs villages

Mobilier et art populaire

Les Activits

La production du miel

Les charbonnires

L’estive sur le Czallier Cantalien

Les mines

Traditions culinaires

Objets et machines

Activits traditionnelles

Les Palhs

Le ferrage des animaux

Les fours chaux

L’levage du mouton

La vie scolaire

Le travail agricole

Les prs-vergers

Le portage

Les activits itinrantes

L’usage du feu dans la maison traditionnelle

L’eau dans la salle commune

Le temps du couchage

Ranger et conserver

La conscription

Production laitire

Modes de vie

Manger en commun

Le Bti

Les maisons de berger

Les abris colombins

Les fermes traditionnelles

Les chteaux

Les maisons fortes

Les maisons d’coles

Les abris vernaculaires

Les symboles sur le bti ancien

Les fours pain communaux

Burons du Czallier oriental

Les petits btiments d’levage

Les toitures du Czallier cantalien

Les murets en pierre sche

Les sols en pierre

Les fours pain privatifs

Maisons paysannes du Czallier

Le Sacr

La Rsistance

Les glises

Les chapelles

Les retables

Cloches et clochers

Les plerinages Laurie et au Bru de Charmensac

Les vitraux

Les Tumulus

Les cimetires

Les monuments aux morts

La statuaire des glises

Les bannires
de procession

Les oratoires

Les vtements liturgiques

L’imagerie mdivale religieuse

Les objets de pit

Des pratiques religieuses collectives

Les autels en marbre blanc