Warning: array_shift() expects parameter 1 to be array, boolean given in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 283 Cézallier: le patrimoine de la vallée de la Sianne en Auvergne (Cantal/Haute-Loire)
  • TRADITIONS

    Types de chemines sur la maison paysanne (2)

    Pour tre efficace une souche de chemine doit dpasser le fatage d’au moins cinquante centimtres. Dans le Czallier elles peuvent largement dpasser cette hauteur. La souche comporte (...)

  • MULTIFONCTIONS

    L’pi rose des vents (5)

    L’pi rose des vent arbore toujours un axe pourvu d’une croix directionnelle indiquant les quatre points cardinaux. Gnralement mtallique, la girouette rose des vents est constitue (...)

  • EPI POPULAIRE

    La girouette mtallique (4)

    Popularise au 19me sicle l’pi girouette en mtal orne principalement les btisses bourgeoises du dbut du XXme sicle et s’est durant tout le 20me sicle tendu de nombreuses (...)

  • ESTHETISME

    Les pis de fatage mtalliques (3)

    L’pi de fatage en mtal, fer, zinc ou fer blanc, plomb, n’est pas antrieur au 19me sicle. Le socle de cet objet utilitaire comprend une pyramide tronque ou un cube surmont (...)

  • LA POSE

    Les deux modes de fixation de l’ardoise (3)

    Pour bien fixer les ardoises et assurer une bonne tanchit, rsister au vent, protger de la neige, ont t utiliss deux modes de fixations, le clou fixation traditionnelle en Auvergne et le (...)

  • ECAILLE OU OGIVE

    Avec l’ardoise, le bti a chang (2)

    Au 19me sicle la toiture en ardoise a conquis tous les types de btiments paysans, bourgeois, religieux. Une cohabitation plus que centenaire qui perdure encore pour les fermes, les granges, (...)

  • APPARENCE ET FONCTIONNALITE

    La grande harmonie du toit en lauze (2)

    La lauze de schiste, la plus employe dans le nord Cantal, taille en caille ou en ogive, mesure gnralement de 15 60 cm et se distingue facilement sur les toitures par son irrgularit et (...)

  • EN ATTENDANT MIEUX

    Le gent, l’autre toiture vgtale

    Ressource vgtale abondante dans le Massif Central, le gent ne couvrait pas seulement quelques btiments usage d’habitation, il tait aussi employ pour de petits difices ruraux (...)

  • EPOQUE

    Causes de la disparition du chaume dans le Czallier (4)

    Plusieurs facteurs expliquent la disparition progressive de l’utilisation du chaume pour couvrir les habitations paysannes dans le Czallier:nouvelles pratiques agricoles, nouveaux (...)

  • TRACES

    Chaume : le tmoignage prcieux de la photographie (5)

    La photographie offre un tmoignage visuel, dat, des anciens hameaux de la valle de la Sianne. Deux sources sont dsormais prcieuses pour visualiser l’tat du bti au cours du 20me (...)


Patrimoine Le Sacré
A+  A-    Imprimer

Les bannires
de procession

TRADITIONS LOCALES
Des bannires de procession pour chaque groupe paroissial
Des bannires de procession  pour chaque groupe paroissial

Les bannires paroissiales et de plerinages font partie des lments traditionnels du patrimoine religieux. Les bannires taient pour les croyants des objets trs prcieux. Soie, velours, broderies, perles donnaient un bel effet esthtique claquant au vent lors des crmonies religieuses.

Liconographie et les techniques de fabrication illustrent la dvotion des paroissiens et des plerins. Les bannires sont le tmoignage dun art populaire trs fort ractiv durant tout le 19me sicle.

Le dcor principal occupe lavers. Le revers reoit la reprsentation du saint de la paroisse ou un dcor moins labor, la plupart des bannires portant le monogramme de la Vierge ou lindication de la paroisse.
Les anciennes paroisses des communes proches de la petit valle de la Sianne sont regroupes dsormais dans la nouvelle paroisse Saint-Mary-de-Haute-Auvergne. Elles possdaient toutes plusieurs bannires dont certaines sont encore conserves dans leur glise paroissiale dorigine.

La Vierge, thme central des bannires

Les bannires limage de la Vierge sont parmi les plus nombreuses. Leurs caractristiques, le symbolisme de limage principale, du dcor annexe, permettent de situer les moments thologiques de lEglise Catholique. Les bannires des anciennes paroisses de la Valle de la Sianne parvenues jusqu nous datent toutes du 19me sicle. La plus ancienne semble tre celle ddie Saint-Laurent, patron de la paroisse de Charmensac (1827).
La plupart des images de la Vierge sur les bannires paroissiales reproduisent la Vierge de lImmacule Conception, en pied, de face, crasant le serpent, thme largement diffus depuis la proclamation du dogme par le Pape IX, le 8 dcembre 1854.

La bannire aux blasons dAuvergne est la seule reprsenter la Vierge de Laurie en Majest.

LImmacule conception, iconographie centrale
des bannires du 19me sicle

La reprsentation classique de lImmacule Conception montre Marie debout dans une nue, entoure dangelots, les pieds sur le croissant.
Aprs 1850 la pit mariale fut nourrie par les rcits dapparition. La vision de la Vierge apparue  Catherine Labour, rue du Bac Paris, fut massivement diffuse dans toute la France et trouva dans le Cantal de multiples restitutions sur des vitraux, des bannires, des images de pit.
Limage de la « mdaille miraculeuse » se retrouve ainsi sur plusieurs bannires des anciennes paroisses de la valle de la Sianne.
En mdaillon peint ou en broderie la Vierge de face est juche sur le globe terrestre, foulant ses pieds le serpent du mal, tendant ses bras en signe de bndiction et diffusant des rayons lumineux.


RAYONNEMENT SPIRITUEL
Les trois bannires du plerinage de Laurie
Les trois bannires du plerinage  de Laurie

Trois bannires exceptionnelles sont conserves dans l’glise de Laurie attestant du rayonnement spirituel du sanctuaire et de l’importance du plerinage Notre Dame de Laurie dans toute l’Auvergne.

Bannire des plerins de Brioude
Cette bannire de procession met en valeur leffigie en mdaillon de Saint Julien. Le blason est lun des blasons des chanoines -contes de la basilique Saint-Julien de Brioude. (Bannire de gauche)

Bannire des trois diocses
Redcouverte en 2011 la bannire reprsente la Vierge noire de Laurie dans ses habits dapparat entour dun ensemble de cinq blasons, ce qui lui donne une dimension historique indite. (Bannire centrale)

Bannire du village de Lussaud
Bannire des paroissiens du village de Lussaud, rattach la commune de Laurie en 1836, uniquement compose du monogramme brod Notre-Dame de Laurie et des blasons des Seigneurs de Lussaud. (Bannire de droite)

La bannire aux blasons dAuvergne
Redcouverte en 2011 cette bannire de procession de la deuxime moiti du XIXme sicle porte une iconographie indite et unique car elle reprsente la Vierge de Laurie en habits dapparat avec un visage noir comme il le fut durant plusieurs sicles.
Sous cette image peinte de la Vierge, un ensemble de cinq blasons atteste du culte de Notre-Dame de Laurie dans les diocses dAuvergne.

Les blasons de gauche droite

-Blason de la ville et du diocse de Saint-Flour
-Blason des seigneurs de Laurie
-Ancienne armoirie de la ville de Brioude : Dor deux clefs adosses de sable, lpe vient rappeler le martyr de Saint Julien, en chef dune fleur de lys de mme qui fut remplac la Rvolution par une ruche et des abeilles
-Blason avec couronne ducale, crosse et mitre, lun des blasons du Chapitre des chanoines-contes de la basilique Saint-Julien de Brioude
-Blason de la ville de Clermont-Ferrand

CHEMIN DE SAINT JACQUES
Les bannires de la chapelle St Jacques du Bru (Charmensac)
Les bannires de la chapelle St Jacques du Bru (Charmensac)

La chapelle du Bru, au coeur de l’un des hameaux de la commune de Charmensac, conserve toujours deux bannires de procession assez rares l’effigie de Saint-Jacques.

La plus ancienne date du XVIIme sicle. Sur un panneau de tissu encadr dun galon, le personnage reprsent est un vque revtu de ses habits liturgiques, mitre sur la tte, chape sur les paules, crosse dans la main gauche. Il bnit de sa main droite. Le revers de la bannire indique clairement le nom du personnage et porte l’inscription "Saint-Jacques, patron du Bru".

Une autre bannire peinte, plus rcente reproduit dun ct Saint-Jacques et de lautre la Vierge Marie. La face principale porte tous les insignes du plerin de Compostelle manteau brun se dtachant sur un ciel dazur, chapeau troit lavant qui slargit vers larrire, coquille sur le manteau la hauteur de la poitrine, bourdon ou pend la gourde, livre ouvert en main.

Abel Beaufrre dans une tude sur le mobilier de la chapelle du Bru prcise que les personnages disposs "au centre dun ovale festons, soulign lui-mme dans la partie infrieure par des guirlandes de fleurs attaches par un noeud de ruban, sont des lments dcoratifs qui furent en vogue la fin du XVIIIme sicle".

Lautre face montre la Vierge et lenfant sur le bras gauche et une tige fleurie dans la main droite. La Vierge foule aux pieds le serpent sur le globe du monde, thme de lImmacule Conception propre au 19me sicle.


PATRIMOINE

L’eau

La Sianne, notre rivire

Cascades : la magie de l’eau

Mmoire d’eau

Les abreuvoirs

Les sources ferrugineuses

Les puits

Les moulins de la valle de la Sianne

Les ponts de pierre

Les passages gu

Les passerelles primitives sur la Sianne

Les lavoirs du XXme sicle

Les meules des moulins

Les moulins hydrauliques

Les moulins rservoir

Les moulins de communauts villageoises

L’irrigation le long de la Sianne

Les fontaines

Les milieux humides

Les biefs sur la Sianne

Le pays

Les gens

Le plateau du Czallier

Sucs et volcans

Routes et chemins

Des sites et des lgendes

La faune

La flore

Sites d’intrt europen

Le paysage de la valle de la Sianne

Toponymie

Les grottes

Roches et rochers

Les communes et leurs villages

Mobilier et art populaire

Les Activits

La production du miel

Les charbonnires

Chenevrires

L’estive sur le Czallier Cantalien

Les mines

Traditions culinaires

Objets et machines

Activits traditionnelles

Les Palhs

Le ferrage des animaux

Les fours chaux

L’levage du mouton

La vie scolaire

Le travail agricole

Les prs-vergers

Le portage

Les activits itinrantes

L’usage du feu dans la maison traditionnelle

L’eau dans la salle commune

Le temps du couchage

Ranger et conserver

Le Bti

Les maisons de berger

Les abris colombins

Les fermes traditionnelles

Les chteaux

Les maisons fortes

Les maisons d’coles

Les abris vernaculaires

Les symboles sur le bti ancien

Les fours pain communaux

Burons du Czallier oriental

Les petits btiments d’levage

Les toitures du Czallier cantalien

Les murets en pierre sche

Les sols en pierre

Les fours pain privatifs

Le Sacr

La Rsistance

Les glises

Les chapelles

Les retables

Cloches et clochers

Les croix

Plerinage Notre-Dame de Laurie

Les vitraux

Les Tumulus

Les cimetires

Les monuments aux morts

La statuaire

Les bannires
de procession

Plerinage
Saint-Jacques
du Bru

Les oratoires

Les vtements liturgiques

L’imagerie mdivale religieuse

Les objets de pit