• BATI TRADITIONNEL

    Toitures du Czallier cantalien

    Les toitures des constructions du Cantal racontent la fois la tradition, le climat et les caractristiques gologiques et gographiques du territoire. A dcouvrir toutes les originalits de ce (...)

  • ASSEMBLEE GENERALE 2020 (Reporte/confinement)

    Rapport d’activits 2019

    Notre association a continu en 2019 mettre en œuvre de nombreuses initiatives en revisitant les diffrents patrimoines des sept communes de notre territoire d’intervention. (...)

  • SUC DE LERMU

    Des fouilles rvlent des occupations humaines (2)

    Une opration de fouilles archologiques conduite en 2016 sur le sites du Suc de Lermu qui domine la valle de la Sianne a permis de mettre jour quatre occupations humaines dont la plus (...)

  • CHARMENSAC

    La Vierge de La Pironne

    La statuette de petite taille dite Vierge de La Pironne serait lie une simple source couverte au lieu-dit La Pironne, un village-ferme situ sur le plateau basaltique du Bru non loin du (...)

  • CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

    La croix processionnelle de Chanet

    Parmi les objets que possdait la vieille glise de saint Julien de Chanet, la croix processionnelle date du XVme sicle est d’un grand intrt car est l’un des rares tmoignages de (...)

  • MOLEDES

    Le maquis-relais du buron de Margemont

    Le buron de Margemont situ 1279 mtres d’altitude dans le Czallier sur la commune de Moldes fut durant quelques mois en 1944 un maquis-relais choisis par les Rsistants de Massiac la (...)

  • AURIAC-L’EGLISE

    Prilleuse mission du maquis du Bouchet sur la RN9 (1944)

    L’un des trois maquis du 8me de Dragon s’est install en 1944 au hameau du Bouchet. L’une de ses missions de surveillance de la RN 9 Lempdes-Massiac) consistera  (...)

  • AURIAC-L’EGLISE

    Le maquis au hameau du Bouchet (1944)

    ll y avait plusieurs maquis dans la valle de la Sianne, un territoire assez l’cart des grands axes de communication et peu surveill par les allemands : Chanet sur la commune de Feydit, (...)

  • CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

    Le reliquaire-monstrance de saint Julien

    La petite chapelle de saint Julien de Chanet qui date de l’an 924 possdait un mobilier et des objets du culte d’une grande valeur et d’un intrt patrimonial incontestable. Ne (...)

  • CHAPELLE DU BRU (CHARMENSAC)

    Le reliquaire de saint Jacques

    Depuis plusieurs sicles lors du plerinage le 25 juillet, jour de la saint Jacques, aprs la procession qui s’organisait dans le village autour de la statue de saint Jacques le Vieux, (...)


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

CHAPELLE DU BRU (CHARMENSAC)

Retable de Saint-Jacques le vieux

Le retable de la chapelle du Bru (Charmensac) est le plus beau et le plus original du Czallier bien qu’il ne soit pas complet. On est surpris en entrant dans la petite chapelle du hameau du Bru de voir cette belle oeuvre colore de la fin du XVIIme sicle qui provient de l’glise primitive.

Dans son tude sur la Haute-Auvergne et Compostelle, l’historien Abel Beaufrre dcrit avec minutie le "retable de saint-Jacques-le-Vieux" accroch sur le mur derrire l’autel. En fait il s’agit d’une partie d’un retable de la chapelle primitive. Il mesure 2 mtres de haut par trois mtres de large. C’est une œuvre populaire issue de la fin du 17me sicle d’un atelier de la rgion.

Deux colonnes torsades, enrichie de pampres de vignes et de lourdes grappes dterminent trois panneaux. Au milieu de la longue corniche, Dieu le Pre prside, en buste, avec les bras largement ouverts.

Le panneau central, en bas relief, reprsente le Christ en croix sur un fond de petits nuages styliss. A ses pieds les personnages habituels, la Vierge et Saint-Jean, ont t remplacs, sa droite par saint Jacques, appuy sur son bourdon, livre ouvert en main, avec deux larges coquilles sur le mantelet ; sa gauche par sainte-Anne, mains jointes, drape dans un long voile. « Cette illustration rappelle les saints patrons de Jacques de Mercoeur et de son pouse Anne de la Tour d’Auvergne, explique Abel Beaufrre, qui l’on doit la chapelle primitive du hameau du Bru ».

Influences fodales

Dans le thme de la crucifixion au centre du retable, selon la rgle habituelle, c’est la Vierge qui se dresse la droite du Christ en croix, l’aptre Jean occupant la deuxime place, gauche. On aurait pu penser que sainte Anne, mre de la Vierge, mritait sur le retable du Bru la place d’honneur. Il n’en est rien. C’est saint Jacques, le patron et reprsentant du puissant seigneur de Mercoeur qui se dresse la droite du Christ, sainte Anne tant repousse la gauche. En fait le retable reprend le code des prsances fodales.

Sur les cts s’ouvrent deux niches. Dans celle de gauche la statue de saint Pierre avec la cl. Dans la niche de droite une statuette de saint Jacques avec son nom « saint Jacques le Vieux, celle que l’on portait en procession chaque anne le 25 juillet. Les deux bras de la statue ont t remplacs au dbut du XXme sicle. Le saint s’appuyait autrefois sur un bton mini de la gourde traditionnelle.

Six angelots styliss amortissent les angles du retable et aussi les socles des colonnes. Enfin, une frise de feuillage anime la partie infrieure.
Avec sa polychromie teinte et ses personnages compasss, le retable est marquant par son archasme et sa franchise.

Sources : Revue de la Haute-Auvergne, la chapelle du Bru et son plerinage au grand saint Jacques, Abel Beaufrre (1977)

VOIR LE DIAPORAMA SUR LE RETABLE