• BATI TRADITIONNEL

    Toitures du Czallier cantalien

    Les toitures des constructions du Cantal racontent la fois la tradition, le climat et les caractristiques gologiques et gographiques du territoire. A dcouvrir toutes les originalits de ce (...)

  • ASSEMBLEE GENERALE 2020 (Reporte/confinement)

    Rapport d’activits 2019

    Notre association a continu en 2019 mettre en œuvre de nombreuses initiatives en revisitant les diffrents patrimoines des sept communes de notre territoire d’intervention. (...)

  • SUC DE LERMU

    Des fouilles rvlent des occupations humaines (2)

    Une opration de fouilles archologiques conduite en 2016 sur le sites du Suc de Lermu qui domine la valle de la Sianne a permis de mettre jour quatre occupations humaines dont la plus (...)

  • CHARMENSAC

    La Vierge de La Pironne

    La statuette de petite taille dite Vierge de La Pironne serait lie une simple source couverte au lieu-dit La Pironne, un village-ferme situ sur le plateau basaltique du Bru non loin du (...)

  • CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

    La croix processionnelle de Chanet

    Parmi les objets que possdait la vieille glise de saint Julien de Chanet, la croix processionnelle date du XVme sicle est d’un grand intrt car est l’un des rares tmoignages de (...)

  • MOLEDES

    Le maquis-relais du buron de Margemont

    Le buron de Margemont situ 1279 mtres d’altitude dans le Czallier sur la commune de Moldes fut durant quelques mois en 1944 un maquis-relais choisis par les Rsistants de Massiac la (...)

  • AURIAC-L’EGLISE

    Prilleuse mission du maquis du Bouchet sur la RN9 (1944)

    L’un des trois maquis du 8me de Dragon s’est install en 1944 au hameau du Bouchet. L’une de ses missions de surveillance de la RN 9 Lempdes-Massiac) consistera  (...)

  • AURIAC-L’EGLISE

    Le maquis au hameau du Bouchet (1944)

    ll y avait plusieurs maquis dans la valle de la Sianne, un territoire assez l’cart des grands axes de communication et peu surveill par les allemands : Chanet sur la commune de Feydit, (...)

  • CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

    Le reliquaire-monstrance de saint Julien

    La petite chapelle de saint Julien de Chanet qui date de l’an 924 possdait un mobilier et des objets du culte d’une grande valeur et d’un intrt patrimonial incontestable. Ne (...)

  • CHAPELLE DU BRU (CHARMENSAC)

    Le reliquaire de saint Jacques

    Depuis plusieurs sicles lors du plerinage le 25 juillet, jour de la saint Jacques, aprs la procession qui s’organisait dans le village autour de la statue de saint Jacques le Vieux, (...)


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

Le reliquaire-monstrance de saint Julien

La petite chapelle de saint Julien de Chanet qui date de l’an 924 possdait un mobilier et des objets du culte d’une grande valeur et d’un intrt patrimonial incontestable. Ne servant plus au culte depuis plus de 50 ans et laisss l’abandon un temps, tous les objets ont t transfrs au trsor de l’glise saint Jean Baptiste d’Allanche. Parmi ces trsors de l’art religieux de Haute-Auvergne figure le reliquaire monstrance du 17me sicle, class au objets historiques.

Orfvrerie classique parmi les objets du culte catholique, le reliquaire-monstrance est un rceptacle en forme de coffret qui tait destine contenir une ou plusieurs reliques de saints ou de saintes. Il servait exposer la pit des croyants les reliques, soit sur un autel dans l’glise, soit lors de processions ou de plerinages.

Le reliquaire issu de la chapelle saint Julien de Chanet situe sur le bord de la valle de la Sianne, dsormais expos au milieu du trsor de l’glise saint Jean Baptiste d’Allanche, est compos de deux lments : la monture et le rceptacle. Il a fait l’objet de l’enqute sur l’orfvrerie du Cantal en 1996 et figure dans l’inventaire gnral de la base Palissy du Ministre de la Culture.

La monture en laiton comporte un pied rectangulaire ainsi qu’une tige section carre auquel est soud un cylindre horizontal ralis avec des bandes dcoupes et reperces de laiton. L’extrmit gauche du cylindre est fixe une plaque de laiton affectant la forme d’un pignon. Deux flches surmontes de sphre encadrent son sommet, o une statuette en plomb non identifie est fixe une troisime sphre. La monture recouverte d’une peinture bordeaux est moderne. les sphres et la statuette de gris-vert.

Une orfvrerie digne d’intrt patrimonial

Le rceptacle qui contenant la relique, probablement de saint Julien patron de la chapelle, est un cylindre en argent enfonc dans le cylindre de la monture. Ses extrmits sont des disques d’argent embots. Il comporte un regard ovale vitr qui permettait d’entrevoir la relique du saint. L’intrieur du cylindre renferme un tube de verre ferm par un bouchon en bois.

Le pied de la monture est dcor uniquement par les ctes marquant les diagonales. La tige comporte un noeud dans ornement particulier. Les bandes qui constituent le cylindre sont dcoupes de petits lobes, chacun tant reperc d’un orifice circulaire. La statuette du pignon n’a pas t identifie. Le rceptacle, travaille au repouss, inscrit le regard dans une cartouche et dveloppe une ornementation de fleurs et de feuilles.

 

Sources : fiche de la base Palissy