• BATI TRADITIONNEL

    Toitures du Czallier cantalien

    Les toitures des constructions du Cantal racontent la fois la tradition, le climat et les caractristiques gologiques et gographiques du territoire. A dcouvrir toutes les originalits de ce (...)

  • EGLISE DE LAURIE

    La Vierge de Gloire

    Expose dans l’glise de l’Assomption le visiteur remarque invitablement cette statue de la Vierge en bois polychrome du XVIIme sicle appele Notre-Dame de (...)

  • MOLEDES

    L’glise saint Lger : 2003-2006, restaurations d’envergure (2)

    L’glise saint Lger de Moldes a bnfici durant trois ans d’importants travaux de restauration sous la direction des Monuments historiques. Le rsultat est particulirement (...)

  • CHARMENSAC

    L’glise saint Laurent : les restaurations de 2007 (2)

    Dgrade par le temps et l’humidit, l’glise saint Laurent avait besoin de srieux travaux de rnovation qui ont t effectus de 2002 2007. Pour un beau (...)

  • ANIMATIONS ET CONFERENCE

    Pour tout connatre de l’crevisse pattes blanches prsente dans la Sianne

    Le Sigal propose durant deux mois une opration de dcouverte et de protection de l’crevisse pattes blanches, crustac emblmatique des cours du bassin versant de l’Alagnon et en (...)

  • CHARMENSAC

    La grotte du Cuze

    Comme sous la patte d’un gant, la curieuse grotte du Cuze (Charmensac) ouvre l’accs aux mystres de l’re du volcanisme en Auvergne. Nous avons sur ce site impressionnant la (...)

  • ORFEVRERIE AUVERGNATE

    Le pendentif Saint-Esprit

    Ce bijou qui cumule la fois des symboles chrtiens et populaires tait particulirement appci dans la rgion. La plupart des familles de la valle de la Sianne possdant un tel bijou le (...)

  • ECOLOGIE

    La passe aux saumons de Ferrire-Bas

    Dans le cadre du Contrat Territorial Alagnon les barrages sur la Sianne sont progressivement amnags pour permettre le passage des poissons. Exemple le plus rcent au lieu-dit Ferrire-Bas o (...)

  • RANGEMENT SPECIFIQUE

    L’armoire-coffre

    L’armoire-coffre est un ancien type de meuble de facture modeste devenu trs rare qui trouve ses origines dans l’ancestral coffre. Deux types de ce meuble emblmatique de nos (...)

  • MANGER EN COMMUN

    Le banc Cantalien de la table tourtire

    La table Cantalienne tait encadre traditionnellement par deux longs bancs de bois sans dossier. Indissociable de la table de ferme, ils ont t remplacs par des chaises en paille ds lors que (...)


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

VIVRE AU QUOTIDIEN

La salle commune : un lieu de vie pratique (2)

La salle commune des maisons paysannes de Haute-Auvergne refltent une conomie domestique bien pens du sol au plafond. Elle communique avec l’table spare par un simple cloisonnement en planche, le sol est fait de bois et de pierre et l’accs la cave est direct par une trappe...

Au sol, du bois et de la pierre

Le sol de la salle commune visible aujourd’hui est gnralement compos d’un systme mixte de dallage et de planches paisses et larges poses sur un lambourdage.

Cette particularit des maisons paysannes du Cantal offre ainsi un large espace central en bois bord souvent par une sorte de chemin de pierres d’nviron un mtre de large. Ce chemin tait utilis losqu’on rentrait en sabot dans la maison en portant par exmple l’eau du puits extrieur l’ayguire et lorsqu’on alimentait en bois le feu du cantou.

Quand le sol tait trs sale, la mnagre utilisait de la lessive la cendre, plus tard au savon noir ou au savon de Marseille.

Un accs direct l’table

Dans la maison paysanne du Czallier, l’table faisait suite la salle commune, gnralement derrire une simple cloison en planche, de sorte qu’il n’tait pas besoin de sortir en hiver pour aller traireles vaches et donner manger au btail.

A travers la mince cloison, de son lit-clos, durant la nuit, le paysan entendait tous les bruits de l’table : gmissements d’une bte malade, bruit de chne, attache rompue...

Cette promiscuit salle commune -table avait l’avantage pour la famille d’apporter de la chaleur en hiver, celle des animaux. Un trs bon complment du cantou.

Et une trappe pour la cave

Toutes les maisons paysannes ne possdaient pas forcment une cave, mais lorsqu’lle existe elle permet de garder porte de main, pommes de terre, lgumes, graines, semences, barriques de vin...

On accde la cave par une trappe d’environ un mtre carr place devant l’entre de la salle commune pour bnficier de la lumire extrieure. On y descend par un escalier ou une chelle.