• BATI TRADITIONNEL

    Toitures du Czallier cantalien

    Les toitures des constructions du Cantal racontent la fois la tradition, le climat et les caractristiques gologiques et gographiques du territoire. A dcouvrir toutes les originalits de ce (...)

  • AU VILLAGE DE LUSSAUD

    Confrence sur la statuaire religieuse du Cantal avec Pascale Moulier

    Jeudi 23 juillet, 15h l’’occasion du retour glise de Lussaud (commune de Laurie) des statues de Sainte Madeleine et de la Vierge de l’immacule conception aprs (...)

  • LES ECLATS DU CEZALLIER

    4 expositions pour oublier le confinement

    Dans la valle de la Sianne et ses abords, prenez le temps de visiter librement quatre expositions qui mettent en valeur le Czallier, la diversit de son patrimoine et le talent de ses artistes (...)

  • PARTENARIAT

    L ducation au patrimoine :
    pourquoi pas avec notre association ?

    Dans le cadre des plans acadmiques du patrimoine, l’Association Czallier valle de la Sianne peut apporter son concours des dispositifs afin de contribuer l’ducation au (...)

  • BENEVOLAT

    Participez des fouilles archologiques en septembre

    Deux sites archologiques proches de la valle de la Sianne vont faire l’objet de nouvelles prospections archologiques durant le mois de septembre. Les fouilles sont ouvertes aux (...)

  • ASSEMBLEE GENERALE 2020 (Reporte/confinement)

    Rapport d’activits 2019

    Notre association a continu en 2019 mettre en œuvre de nombreuses initiatives en revisitant les diffrents patrimoines des sept communes de notre territoire d’intervention. (...)

  • SUC DE LERMU

    Des fouilles rvlent des occupations humaines (2)

    Une opration de fouilles archologiques conduite en 2016 sur le sites du Suc de Lermu qui domine la valle de la Sianne a permis de mettre jour quatre occupations humaines dont la plus (...)

  • CHARMENSAC

    La Vierge de La Pironne

    La statuette de petite taille dite Vierge de La Pironne serait lie une simple source couverte au lieu-dit La Pironne, un village-ferme situ sur le plateau basaltique du Bru non loin du (...)

  • CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

    La croix processionnelle de Chanet

    Parmi les objets que possdait la vieille glise de saint Julien de Chanet, la croix processionnelle date du XVme sicle est d’un grand intrt car est l’un des rares tmoignages de (...)

  • MOLEDES

    Le maquis-relais du buron de Margemont

    Le buron de Margemont situ 1279 mtres d’altitude dans le Czallier sur la commune de Moldes fut durant quelques mois en 1944 un maquis-relais choisis par les Rsistants de Massiac la (...)


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

UNE HABITATION PRATIQUE

Le plafond de la salle commune, un espace utilitaire

Aucun endroit de la pice commune de la maison rurale n’tait perdu, pas mme le plafond soutenant l’tage suprieur. Dans le Cantal le plafond tait aussi un espace utilitaire encombr de nombreux ustensiles et de provisions rangs sur un petit mobilier spcifique.

Le plafond en bois soutenant l’tage suprieur des anciennes maisons tait un espace utilitaire pour faciliter la vie quotidienne.

Aux solives on fixait des barres porte-viandes, des crochets, des tagres, les lampes huile remplaces par la suspension lectrique... Ainsi, se trouvait runi un systme d’accrochage rudimentaire mais pratique et efficace.

Les salaisons schaient en profitant de la fume du cantou. Les jambons, lard fum, saucisses, saucissons, morceaux de gibier restaient l le temps qu’il fallait avant leur dgustation. Lorsque le four pain s’ouvrait dans le cantou la pelle enfourner y tait fixe.

La « pos », l’tagre au-dessus de la table

Typique de l’identit cantalienne la « pos » est une tagre caractristique de la salle commune paysanne accroche au plafond. Elle est forme de planches superposes ou pas formant une sorte de caisse permettant de suspendre d’une faon trs pratique la vaisselle du repas (bols, cuelles, soupire...Ce porte-vaisselle faisait aussi office de rserve provision comme le saindoux, le lard ou pour le schage du fromage.

L’tage suprieur de la pos servait parfois de rserve de pain. En bout tait accroch le chaleil.

Plac autrefois systmatiquement au-dessus de la table commune, les modles qui existent encore dans quelques maisons anciennes sont gnralement fixs dans un autre endroit.