• NATURE ET GRANDS ESPACES

    Sur les Estives du Czallier

    Sur les Estives du Czallier proches du Signal du Luguet, l’histoire des pturages d’altitude se confond avec l’histoire humaine depuis plus de 600 ans. A dcouvrir et mieux (...)

  • PALHAS 2019/AURIAC-L’EGLISE

    Rencontre indite, souvenirs et photos sur la vie d’autrefois

    Venez voquer vos souvenirs sur la vie d’avant avec une photo qui a du sens pour vous dans une rencontre conviviale et indite dimanche 20 octobre (15h) la salle polyvalente (...)

  • VIE PRATIQUE

    Les objets utilitaires qui habitaient la maison

    Chaque objet avait sa place en fonction de son utilisation dans la vie quotidienne de la famille. Un grand nombre d’entre eux s’entassait dans la salle commune. Et au fil des (...)

  • S’ECLAIRER

    Du feu de l’tre l’lectricit

    Pendant trs longtemps les anciens se contentaient des flammes de l’tre du cantou pour clairer la salle commune, autant dire une faible lueur plus on s’loignait de la chemine. (...)

  • IMAGIER FAMILIAL

    Quand la famille se raconte dans toute la maison

    Le dcor de la maison paysanne marquait durablement la fiert familiale en affichant joliment sous cadre, principalement dans la salle commune, des souvenirs intergnrationnels des membres de la (...)

  • VIVRE AU QUOTIDIEN

    La salle commune, pice de vie traditionnelle

    Jusqu’ la seconde guerre mondiale la vie de famille tait concentre dans la salle commune et devait donc satisfaire tous les besoins de la vie quotidienne. C’tait la pice o (...)

  • UNE LOGIQUE D’AGENCEMENT PRATIQUE

    Le buffet intgr

    La disposition comme l’agencement de la pice commune de la maison traditionnelle rpondaient une logique dicte par le mode de vie des habitants et le souci de ne laisser vacant aucun (...)

  • UNE HABITATION PRATIQUE

    Le plafond de la salle commune, un espace utilitaire

    Aucun endroit de la pice commune de la maison rurale n’tait perdu, pas mme le plafond soutenant l’tage suprieur. Dans le Cantal le plafond tait aussi un espace utilitaire (...)

  • LE TEMPS QUI COURT

    L’horloge Comtoise adopte dans le Cantal

    Droite ou violon, d’origine franc-comtoise, l’horloge tait quasiment prsente dans tous les intrieurs anciens, place gnralement face la porte d’entre de faon pouvoir (...)

  • MANGER EN COMMUN

    Caractristiques de la table tourtire Cantalienne (3)

    La table tourtire tait un lment incontournable de la salle commune. Au fil des dcennies elle a tenu un rle bien particulier dans la vie quotidienne.


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

JOUR-NUIT

La chambre, dbut de la maison moderne

Dans le dernier tiers du 19me sicle le dsir de s’isoler pour dormir conduit la cration de chambres spares de la salle commune et l’abandon des modes traditionnels de couchage. Les chambres l’tage bouleverseront l’espace de vie et les relations familiales.

La cohabitation l’intrieur d’une pice unique posait des problmes de promiscuit intergnrationnelle. Jusque-l une bonne partie de la famille dormait dans les lits clos de la salle commune o dans le salon, pice adjointe aux multiples fonctions : couchage complmentaire, pice de rangement ou pice d’apparat. .

Selon les spcialistes de l’habitat rural, la cration des chambres l’tage entrana un bouleversement de la disposition de la maison et une redistribution des fonctions l’intrieur des habitations en Haute-Auvergne.

L’amlioration du niveau de vie aboutit la construction de maisons plus grandes et plus confortables, avec comme effet la rduction de la promiscuit. Les nouvelles maisons bloc tage construites aprs 1850 comprendront la salle commune et le salon au rez-de-chausse, souvent spars par l’escalier d’accs au premier tage au fond d’un troit couloir. Suivant la taille de la maison plusieurs chambres taient disponibles.

La cration des chambres marqua la cration de zones fonctionnelles indpendantes les unes des autres : la sparation des fonctions jour-nuit. C’est cette configuration qui est encore la plus visible aujourd’hui dans l’habitat rural

Le chauffage des chambres

Lorsque s’est rpandu l’usage des vritables chambres, celles-ci taient meubles uniquement l’aide de grands placards-boiseries.
Jusqu’ la fin du 19me sicle la plupart des chambres l’tage n’taient pas chauffes. Celles qui seront cres auront une chemine de petite dimension insre gnralement dans la boiserie. Elles taient souvent en jambage et linteau-tablette en bois ou en pierre, parfois en marbre.

L’arrive du lit double chevet

Le lit bateau est devenu la vedette de la nouvelle chambre coucher et s’est transmis de gnration en gnration. Ce lit de style Louis Philippe, dit aussi lit de travers, date du dbut du 19me sicle. Il s’est fortement dmocratis avec les nouvelles possibilits de la production industrielle. Ses formes droites ou en courbes dcoupes le rendait plus facile produire mcaniquement d’o son succs et sa prsence quasiment dans toutes les maisons.
Ce lit une ou deux places a aussi t frquemment intgr dans la modernisation des alcves et lits clos.