• BATI TRADITIONNEL

    Toitures du Czallier cantalien

    Les toitures des constructions du Cantal racontent la fois la tradition, le climat et les caractristiques gologiques et gographiques du territoire. A dcouvrir toutes les originalits de ce (...)

  • ASSEMBLEE GENERALE 2020 (Reporte/confinement)

    Rapport d’activits 2019

    Notre association a continu en 2019 mettre en œuvre de nombreuses initiatives en revisitant les diffrents patrimoines des sept communes de notre territoire d’intervention. (...)

  • SUC DE LERMU

    Des fouilles rvlent des occupations humaines (2)

    Une opration de fouilles archologiques conduite en 2016 sur le sites du Suc de Lermu qui domine la valle de la Sianne a permis de mettre jour quatre occupations humaines dont la plus (...)

  • CHARMENSAC

    La Vierge de La Pironne

    La statuette de petite taille dite Vierge de La Pironne serait lie une simple source couverte au lieu-dit La Pironne, un village-ferme situ sur le plateau basaltique du Bru non loin du (...)

  • CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

    La croix processionnelle de Chanet

    Parmi les objets que possdait la vieille glise de saint Julien de Chanet, la croix processionnelle date du XVme sicle est d’un grand intrt car est l’un des rares tmoignages de (...)

  • MOLEDES

    Le maquis-relais du buron de Margemont

    Le buron de Margemont situ 1279 mtres d’altitude dans le Czallier sur la commune de Moldes fut durant quelques mois en 1944 un maquis-relais choisis par les Rsistants de Massiac la (...)

  • AURIAC-L’EGLISE

    Prilleuse mission du maquis du Bouchet sur la RN9 (1944)

    L’un des trois maquis du 8me de Dragon s’est install en 1944 au hameau du Bouchet. L’une de ses missions de surveillance de la RN 9 Lempdes-Massiac) consistera  (...)

  • AURIAC-L’EGLISE

    Le maquis au hameau du Bouchet (1944)

    ll y avait plusieurs maquis dans la valle de la Sianne, un territoire assez l’cart des grands axes de communication et peu surveill par les allemands : Chanet sur la commune de Feydit, (...)

  • CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

    Le reliquaire-monstrance de saint Julien

    La petite chapelle de saint Julien de Chanet qui date de l’an 924 possdait un mobilier et des objets du culte d’une grande valeur et d’un intrt patrimonial incontestable. Ne (...)

  • CHAPELLE DU BRU (CHARMENSAC)

    Le reliquaire de saint Jacques

    Depuis plusieurs sicles lors du plerinage le 25 juillet, jour de la saint Jacques, aprs la procession qui s’organisait dans le village autour de la statue de saint Jacques le Vieux, (...)


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

JOUR-NUIT

La chambre, dbut de la maison moderne

Dans le dernier tiers du 19me sicle le dsir de s’isoler pour dormir conduit la cration de chambres spares de la salle commune et l’abandon des modes traditionnels de couchage. Les chambres l’tage bouleverseront l’espace de vie et les relations familiales.

La cohabitation l’intrieur d’une pice unique posait des problmes de promiscuit intergnrationnelle. Jusque-l une bonne partie de la famille dormait dans les lits clos de la salle commune o dans le salon, pice adjointe aux multiples fonctions : couchage complmentaire, pice de rangement ou pice d’apparat. .

Selon les spcialistes de l’habitat rural, la cration des chambres l’tage entrana un bouleversement de la disposition de la maison et une redistribution des fonctions l’intrieur des habitations en Haute-Auvergne.

L’amlioration du niveau de vie aboutit la construction de maisons plus grandes et plus confortables, avec comme effet la rduction de la promiscuit. Les nouvelles maisons bloc tage construites aprs 1850 comprendront la salle commune et le salon au rez-de-chausse, souvent spars par l’escalier d’accs au premier tage au fond d’un troit couloir. Suivant la taille de la maison plusieurs chambres taient disponibles.

La cration des chambres marqua la cration de zones fonctionnelles indpendantes les unes des autres : la sparation des fonctions jour-nuit. C’est cette configuration qui est encore la plus visible aujourd’hui dans l’habitat rural

Le chauffage des chambres

Lorsque s’est rpandu l’usage des vritables chambres, celles-ci taient meubles uniquement l’aide de grands placards-boiseries.
Jusqu’ la fin du 19me sicle la plupart des chambres l’tage n’taient pas chauffes. Celles qui seront cres auront une chemine de petite dimension insre gnralement dans la boiserie. Elles taient souvent en jambage et linteau-tablette en bois ou en pierre, parfois en marbre.

L’arrive du lit double chevet

Le lit bateau est devenu la vedette de la nouvelle chambre coucher et s’est transmis de gnration en gnration. Ce lit de style Louis Philippe, dit aussi lit de travers, date du dbut du 19me sicle. Il s’est fortement dmocratis avec les nouvelles possibilits de la production industrielle. Ses formes droites ou en courbes dcoupes le rendait plus facile produire mcaniquement d’o son succs et sa prsence quasiment dans toutes les maisons.
Ce lit une ou deux places a aussi t frquemment intgr dans la modernisation des alcves et lits clos.