• NATURE ET GRANDS ESPACES

    Sur les Estives du Czallier

    Sur les Estives du Czallier proches du Signal du Luguet, l’histoire des pturages d’altitude se confond avec l’histoire humaine depuis plus de 600 ans. A dcouvrir et mieux (...)

  • PALHAS 2019/AURIAC-L’EGLISE

    Rencontre indite, souvenirs et photos sur la vie d’autrefois

    Venez voquer vos souvenirs sur la vie d’avant avec une photo qui a du sens pour vous dans une rencontre conviviale et indite dimanche 20 octobre (15h) la salle polyvalente (...)

  • VIE PRATIQUE

    Les objets utilitaires qui habitaient la maison

    Chaque objet avait sa place en fonction de son utilisation dans la vie quotidienne de la famille. Un grand nombre d’entre eux s’entassait dans la salle commune. Et au fil des (...)

  • S’ECLAIRER

    Du feu de l’tre l’lectricit

    Pendant trs longtemps les anciens se contentaient des flammes de l’tre du cantou pour clairer la salle commune, autant dire une faible lueur plus on s’loignait de la chemine. (...)

  • IMAGIER FAMILIAL

    Quand la famille se raconte dans toute la maison

    Le dcor de la maison paysanne marquait durablement la fiert familiale en affichant joliment sous cadre, principalement dans la salle commune, des souvenirs intergnrationnels des membres de la (...)

  • VIVRE AU QUOTIDIEN

    La salle commune, pice de vie traditionnelle

    Jusqu’ la seconde guerre mondiale la vie de famille tait concentre dans la salle commune et devait donc satisfaire tous les besoins de la vie quotidienne. C’tait la pice o (...)

  • UNE LOGIQUE D’AGENCEMENT PRATIQUE

    Le buffet intgr

    La disposition comme l’agencement de la pice commune de la maison traditionnelle rpondaient une logique dicte par le mode de vie des habitants et le souci de ne laisser vacant aucun (...)

  • UNE HABITATION PRATIQUE

    Le plafond de la salle commune, un espace utilitaire

    Aucun endroit de la pice commune de la maison rurale n’tait perdu, pas mme le plafond soutenant l’tage suprieur. Dans le Cantal le plafond tait aussi un espace utilitaire (...)

  • LE TEMPS QUI COURT

    L’horloge Comtoise adopte dans le Cantal

    Droite ou violon, d’origine franc-comtoise, l’horloge tait quasiment prsente dans tous les intrieurs anciens, place gnralement face la porte d’entre de faon pouvoir (...)

  • MANGER EN COMMUN

    Caractristiques de la table tourtire Cantalienne (3)

    La table tourtire tait un lment incontournable de la salle commune. Au fil des dcennies elle a tenu un rle bien particulier dans la vie quotidienne.


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

LE TEMPS DES BIDONS DE LAIT

Avec l’ne pour le transport du lait

C’est l’tablissement des premires laiteries dans le Czallier ds la fin du 19me sicle qui a incit les petites fermes se pourvoir d’un ne. A la belle saison, comme la traite avait lieu dans les prs, pour transporter les bidons de lait (d’abord en fer puis en aluminium) l’ne fut utilis comme animal de traction, les chemins tant souvent peu carrossable.

Brave bte et de bon service, patiente, peu exigeante en nourriture, sa prsence est devenue une ncessit pour la commercialisation du lait aux laiteries avant que ne soit instaur le ramassage par camion citerne. Pour ramener le lait de la traite cette corve quotidienne tait donc dvolue l’ne qui portait les bidons de chaque ct sur un bt en bois ou tirait un « charretou ».

L’ne transportait sa cargaison jusqu’ la laiterie la plus proche et souvent rapportait dans ses bidons du petit-lait pour les porcs. Une relle proximit existait avec l’animal qui l’on donnait des noms sympathiques comme Pompon, Baptistou... On l’attelait aussi parfois une voiturette pour aller faire les commissions au bourg.

Chaque jour aprs la traite la famille est mise contribution pour le transport du lait (Hameau de Bteil ; Feydit/Allanche, 1961

Pompon, une aide prcieuse pour le transport du lait aprs la traite quotidienne (Hameau de Bteil, Feydit/Allanche, 1960)