Warning: array_shift() expects parameter 1 to be array, boolean given in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 283 Cézallier: le patrimoine de la vallée de la Sianne en Auvergne (Cantal/Haute-Loire)
  • COUCHOIR RUDIMENTAIRE

    Le lit-clos du vacher

    Le lit des vachers, bergers et valets de ferme tait situ en dehors de la salle commune. C’tait la couchette spcifique de l’homme charg du btail.

    Ce lit-clos est l’un des (...)

  • L’ALCOVE D’ESCALIER

    La couchette du domestique ou d’un enfant

    Frquemment appel le lit du vacher cette couchette rideau a la particularit d’tre encastre dans la monte d’un escalier. Son positionnement peu confortable a dtermin son (...)

  • OUVERTE OU CACHEE

    La couchette en alcve ferm

    On retrouve encore dans les villages du Czallier plusieurs types de couchage en lit ferm dont certains sont encore utiliss aujourd’hui : alcve ou lit-clos placard ferms par une porte (...)

  • PRESERVATION DE L’INTIMITE

    Alcve et lit-clos ferms par des rideaux

    Le lit-clos rideau gnralement trs color avec un bandeau en cantonnire est le lit le plus reprsent dans les anciennes salles communes du.nord Cantal. Les spcialistes parlent de lit-wagon (...)

  • ALCOVE ET LIT-CLOS

    Le couchage dans la salle commune

    Le fond de la salle commune de la maison paysanne traditionnelle, moins bien claire durant le jour servait la nuit comme lieu de repos en ces temps de cohabitation sous le mme toit de (...)

  • L’ESPACE DE L’EAU

    L’ayguire, un dispositif commode et astucieux

    L’ayguire reprsente une extension fonctionnelle autant qu’un lment dcoratif. Seul point d’eau l’intrieur de la maison cet vier gnralement situ sur l’axe (...)

  • PRATIQUE DE LA PROPRETE

    La fontaine-lavabo

    L’usage de la fontaine-lavabo dans le Cantal est systmatique dans la plupart des demeures anciennes depuis la fin du 19me sicle. Place prs de la porte d’entre (au plus proche du (...)

  • UN ESPACE UTILITAIRE

    L’quipement habituel du cantou

    L’quipement du cantou refltait la richesse ou la pauvret de la maison. Le fond de la chemine comprend une dalle de pierre dure ou une plaque en fonte sans ornement ou habilement orne. (...)

  • SALLE COMMUNE

    L’usage du feu dans la maison paysanne

    Le feu tait au centre des activits domestiques et des rites de la communaut paysanne. L’habitation paysanne s’organisait invariablement autour du feu : du cantou au fourneau de (...)

  • ARTS MENAGERS

    La cuisinire bouscule les habitudes

    Le fourneau de cuisine sera remplac au dbut du XXme sicle par la cuisinire qui offrait quelques fonctions nouvelles : un grand four de cuisson, la production d’eau chaude en permanence (...)


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

EDITION

Dans le train de l’histoire : le nouveau cahier des Amis du Vieil Allanche

On reste de nouveau pris par les diffrentes thmatiques abordes sur des morceaux d’histoires du Czallier souvent indits.

Le cahier 2017 de l’Association des Amis du Vieil Allanche offre une nouvelle fois une diversit surprenante d’articles sur l’histoire locale et mets contribution pas moins de 16 rdacteurs bnvoles.

D’annes en annes ce ne sont pas moins de 100 articles qui ont t publis. Preuve de l’intrt suscit par chaque parution, les six premiers numros sont puiss. La 10me dition nous replonge habilement dans une srie de faits mmoriels, d’vnements locaux, de traditions et modes de vie, d’exploits mme.

Traditionnellement la revue s’ouvre avec le sujet voqu lors de la confrence de l’anne prcdente sur la ligne de chemin de fer Bort-Neussargues. La gigantesque pope technique et humaine est ici raconte comme jamais sur une quinzaine de pages par Patrick Garinot, spcialiste de la ligne et Jacques Hamon.

L’motion et le souvenir marquent aussi ce numro avec l’vocation de la vie des gars de Maillargues au front pendant la Premire guerre mondiale par Pierre Amiral et Jean-Louis Prud’homme. Un sujet rgulirement trait par les cahiers soucieux du travail de mmoire.

La vie des gens, c’est l’autre particularit des 10 cahiers, qui de numros en numros restituent la vie et les activits d’hier exerces dans le Czallier. Deux articles bien documents sont proposs l’un sur les Auvergnats de Paris et l’autre sur les mtiers d’autrefois.

Philippe Glaize voque un thme marquant pour l’Auvergne et particulirement le Cantal celui de l’migration depuis plusieurs sicles d’hommes issus de familles modestes parti loin du pays, notamment vers Paris. Cette destination est relate ici : le voyage vers Paris, les premiers mtiers exercs tels que porteur d’eau, commerce du charbon et de la ferraille, mais surtout la spcialisation dans les bistrots et la restauration. Une belle vocation avec des tmoignages indits d’Allanchois.

Le Cantal, terre de migration. Pierre Kaizer et Michel Arnaud nous offrent une analyse passionnante et bien documente sur ces hommes qui avaient le got du commerce et le besoin de voyager : colporteurs, merciers, marchands de livres, quincaillers ambulants, marchands de parapluies... L’essor des marchands de toiles sera voqu dans le prochain numro de 2018.

Notons galement une srie de petites chroniques historiques sur les cloches de Fortunis par Jean-Claude Roc et de Peyrusse par Hubert Gomont, les trois nouvelles foires cres Allanche au 17me sicle par Lucie Dorsy, la dcouverte en 1930 d’un trsor montaire Allanche par Jean-Bernard Bland, et un beau texte potique sur le Czallier par Martine Hermand.

L’dition 2017 se termine dans les airs avec le seigneur de nos estives, le milan royal. Jacques Aubert dtaille l’intrt de ce rapace et ses particularits anatomiques. Un article illustr avec les photos exceptionnelles de Jean-Paul Rickelin.

Une nouvelle fois cette publication tient ses objectifs : valoriser la mmoire et la vie des gens du pays. Un regret toutefois, le peu de place donne la vie et au travail des femmes du Czallier. Une attention porter dans les prochains numros serait trs apprcie et utile pour la mmoire des gens d’ici.

En vente auprs de l’association et la librairie d’Allanche (27 euros) Tel : 04 71 20 91 67