• BATI TRADITIONNEL

    Toitures du Czallier cantalien

    Les toitures des constructions du Cantal racontent la fois la tradition, le climat et les caractristiques gologiques et gographiques du territoire. A dcouvrir toutes les originalits de ce (...)

  • ASSEMBLEE GENERALE 2020 (Reporte/confinement)

    Rapport d’activits 2019

    Notre association a continu en 2019 mettre en œuvre de nombreuses initiatives en revisitant les diffrents patrimoines des sept communes de notre territoire d’intervention. (...)

  • SUC DE LERMU

    Des fouilles rvlent des occupations humaines (2)

    Une opration de fouilles archologiques conduite en 2016 sur le sites du Suc de Lermu qui domine la valle de la Sianne a permis de mettre jour quatre occupations humaines dont la plus (...)

  • CHARMENSAC

    La Vierge de La Pironne

    La statuette de petite taille dite Vierge de La Pironne serait lie une simple source couverte au lieu-dit La Pironne, un village-ferme situ sur le plateau basaltique du Bru non loin du (...)

  • CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

    La croix processionnelle de Chanet

    Parmi les objets que possdait la vieille glise de saint Julien de Chanet, la croix processionnelle date du XVme sicle est d’un grand intrt car est l’un des rares tmoignages de (...)

  • MOLEDES

    Le maquis-relais du buron de Margemont

    Le buron de Margemont situ 1279 mtres d’altitude dans le Czallier sur la commune de Moldes fut durant quelques mois en 1944 un maquis-relais choisis par les Rsistants de Massiac la (...)

  • AURIAC-L’EGLISE

    Prilleuse mission du maquis du Bouchet sur la RN9 (1944)

    L’un des trois maquis du 8me de Dragon s’est install en 1944 au hameau du Bouchet. L’une de ses missions de surveillance de la RN 9 Lempdes-Massiac) consistera  (...)

  • AURIAC-L’EGLISE

    Le maquis au hameau du Bouchet (1944)

    ll y avait plusieurs maquis dans la valle de la Sianne, un territoire assez l’cart des grands axes de communication et peu surveill par les allemands : Chanet sur la commune de Feydit, (...)

  • CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

    Le reliquaire-monstrance de saint Julien

    La petite chapelle de saint Julien de Chanet qui date de l’an 924 possdait un mobilier et des objets du culte d’une grande valeur et d’un intrt patrimonial incontestable. Ne (...)

  • CHAPELLE DU BRU (CHARMENSAC)

    Le reliquaire de saint Jacques

    Depuis plusieurs sicles lors du plerinage le 25 juillet, jour de la saint Jacques, aprs la procession qui s’organisait dans le village autour de la statue de saint Jacques le Vieux, (...)


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

EGLISE DE VEZE

Retable de la crucifixion : aspect gnral (1)

Depuis la belle restauration de 2006-2007, le retable de la Crucifixion de l’glise saint Pancrace Vze a retrouv une couleur blouissante rouge et or, des tonalits de la fin du 17me sicle, sa priode d’installation dans l’glise paroissiale. Un retable d’une grande beaut qui illumine cette petite glise de campagne. Description de la partie haute.

Le retable comporte selon la tradition trois pans avec un panneau central dont la toile peinte reprsente la classique crucifixion du Christ avec saint Jean et la Vierge Marie.
Les deux panneaux latraux spars par des colonnes torses contiennent une niche. Le cadre de ces deux grandes niches est mis en relief par des chutes de feuilles et de fleurs tandis que des coquelicots ou des cuelles d’eau dcorent le sommet et la base, trois en haut, deux en bas. Ce mme dcors apparat sur la frise et les frontons.

Deux statues occupent ces niches latrales, mais ce ne sont pas celles des origines du retable saint Joseph et la Vierge de l’Immacule conception. Deux statues trs dgrade que l’on retrouve toutefois dans l’glise. Elles ont t remplaces dans les niches du retable probablement la fin du 19me sicle par deux statues polychromes plus rcentes, gauche sainte Catherine d’Alexendrie et droite par saint Guillaume de Bourges.

Le cadre de la toile peinte centrale est particulirement soign : un faisceau de tiges lies par un ruban plat o s’entremlent des fleurs, des feuilles et des fruits. Le fronton central prsente la mme composition que les niches. Le Pre ternel mergeant des nues en apothose est soutenu lui aussi par un ange aux ailes dployes. De par et d’autre du fronton deux anges montent la garde et portent l’un une poutre, l’autre un tronc.

Les quatre colonnes torses du retable reposent sur une plinthe avec tore et scotie et se terminent par un chapiteau corinthien supportant une frise. Elles sont selon les habitudes dcores d’enroulement de pampre avec grappes de raisin et feuilles de vigne. Les supports des colonnes prsentent sur la face antrieure des anges aux ailes replies. Les anges la base des niches ont eux les ailes dployes.

Voir autre fiche sur le tabernacle du retable