Warning: array_shift() expects parameter 1 to be array, boolean given in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 283 Cézallier: le patrimoine de la vallée de la Sianne en Auvergne (Cantal/Haute-Loire)
  • SOMMEIL ET RELATIVE INTIMITE

    Un couchage standard pour toute la famille

    Le couchage dans un alcve au fond de la salle commune est caractristique la fois de l’intrieur de la maison paysanne des 19me et de la premire moiti du 20me sicle, mais aussi (...)

  • FOIRE DES PALHAS 2017

    Succs considrable de notre exposition

    L’association Czallier valle de la Sianne proposait l’exposition sur l’intrieur ancien des maisons paysannes du Czallier. 1260 visiteurs en deux jours. Un grand succs et (...)

  • COUCHOIR RUDIMENTAIRE

    Le lit-clos du vacher

    Le lit des vachers, bergers et valets de ferme tait situ en dehors de la salle commune. C’tait la couchette spcifique de l’homme charg du btail.

    Ce lit-clos est l’un des (...)

  • L’ALCOVE D’ESCALIER

    La couchette du domestique ou d’un enfant

    Frquemment appel le lit du vacher cette couchette rideau a la particularit d’tre encastre dans la monte d’un escalier. Son positionnement peu confortable a dtermin son (...)

  • OUVERTE OU CACHEE

    La couchette en alcve ferm

    On retrouve encore dans les villages du Czallier plusieurs types de couchage en lit ferm dont certains sont encore utiliss aujourd’hui : alcve ou lit-clos placard ferms par une porte (...)

  • PRESERVATION DE L’INTIMITE

    Alcve et lit-clos ferms par des rideaux

    Le lit-clos rideau gnralement trs color avec un bandeau en cantonnire est le lit le plus reprsent dans les anciennes salles communes du.nord Cantal. Les spcialistes parlent de lit-wagon (...)

  • ALCOVE ET LIT-CLOS

    Le couchage dans la salle commune

    Le fond de la salle commune de la maison paysanne traditionnelle, moins bien claire durant le jour servait la nuit comme lieu de repos en ces temps de cohabitation sous le mme toit de (...)

  • L’ESPACE DE L’EAU

    L’ayguire, un dispositif commode et astucieux

    L’ayguire reprsente une extension fonctionnelle autant qu’un lment dcoratif. Seul point d’eau l’intrieur de la maison cet vier gnralement situ sur l’axe (...)

  • PRATIQUE DE LA PROPRETE

    La fontaine-lavabo

    L’usage de la fontaine-lavabo dans le Cantal est systmatique dans la plupart des demeures anciennes depuis la fin du 19me sicle. Place prs de la porte d’entre (au plus proche du (...)

  • UN ESPACE UTILITAIRE

    L’quipement habituel du cantou

    L’quipement du cantou refltait la richesse ou la pauvret de la maison. Le fond de la chemine comprend une dalle de pierre dure ou une plaque en fonte sans ornement ou habilement orne. (...)


Chronologie
A+  A-    Imprimer

1800-1900, 19me sicle

- 1802
Application dans chaque commune du Cantal de la loi du Concordat et institution d’un « Conseil de Fabrique » pour veiller la gestion et la conservation des glises.

- 1803
La municipalit de Laurie tablit une imposition extraordinaire pour reconstruire une grande partie de l’glise qui s’est effondre.

- 1804
Il n’y a plus de cur Chanet. Les prtres de Vze desservent la paroisse (jusqu’en 1833).

- 1805
Un habitant du hameau de Fraissinet (Auriac), Gabriel Gards, plante pour la premire fois des pommes de terre, tubercule jusque l inconnue dans la valle.

- 1806
Recensement de la population : Auriac 995 habitants, Chanet/Feydit 260 habitants, Laurie/Lussaud 500 habitants, Moldes 961 habitants, Vze 667 habitants.

- 1809
Fin de la reconstruction de l’glise de Laurie qui s’tait effondre quelques annes plus tt.

Le premier cadastre du Cantal rvle que dix communes seulement ne possdent pas de moulin, dont Laurie

- 1816
Naissance au moulin de Riol (Auriac) de Jean Vigouroux. Ordonn prtre en 1843, il dressa les plans du nouveau petit sminaire de Saint-Flour. En 1851, il fonde en Nouvelle-Caldonie la premire Mission Catholique. Il signe le 24 aot 1853 l’acte de prise de possession par la France de la Nouvelle-Caldonie.

- 1820
Une religieuse (Bate) fait la classe aux enfant du hameau de Fraissinet (Auriac).

- 1822
Construction de la sacristie de l’glise de Vze.

- 1824
Etat de la population : Auriac 1184 habitants, Laurie 583, Moldes 1037,

- 1828
L’annuaire du Cantal vante la source minrale de la Pyronne (Conches-bas), utile pour soigner le tube digestif, la chlorose et les fivres intermitentes.

- 1830
Construction du presbytre de Moldes. L’ancien presbytre accol l’glise avait t vendu comme bien national la Rvolution.

- 1831
Reconstruction de la chapelle du Bru en remplacement de la chapelle romane qui tombait en ruine.

- 1835
Le hameau du Bru est ratach dfinitivement la commune de Charmensac, dont une partie du hameau dpendait de la commune de Peyrusse.

Une ordonnance du 6 juillet fait perdre Auriac une enclave de son territoire qui est runie la commune de Charmensac.

- 1836
Recensement de la population : Auriac 1060 habitants, Chanet/Feydit 360 habitants, Laurie/Lussaud 835 habitants, Moldes 959 habitants, Vze 699 habitants.

Le 2 Aot, le village de Lussaud est officiellement rattach Laurie.

Une ordonnance du 16 mai fait perdre Auriac deux enclaves territoriales. L’une est ratache Moldes, l’autre Molompize.

- 1842
Aprs plusieurs annes de tiraillement entre les habitants de Chastres et ceux de Feydit, le Prfet dcide la translation du sige paroissial l’glise de Feydit, plus centrale. La vieille chapelle est dtruite. Abandon de la chapelle de Chanet.

- 1843
Le dictionnaire statistique du Cantal signale un moulin au hameau d’Abesseyre de Moldes

- 1846
Construction d’une nouvelle glise Feydit sur l’emplacement d’une chapelle romane, par l’architecte Sanflorain Mr Chauliaguet.

- 1847
Conscration de la nouvelle glise de Feydit.

- 1850
Monsieur Delpirou est le dernier meunier du moulin boutade du hameau de la Terrisse (Vze).

- 1853
Le dictionnaire statistique du Cantal dcrit la rivire « Sionne » (aujourd’hui Sianne).

- 1855
Fondation de l’cole communale d’Auriac par le frre Jean Rives de l’ordre des frres du Saint-Viateur.

- 1857
Restauration de l’glise de Vze (reconstruction du clocher, travaux d’entretien et de maonnerie, menuiserie. Auguste Jarry, architecte.

- 1858
Le nouveau cur l’abb Petit, est accueilli coup de pierres par les femmes de Moldes.

- 1859
Un acte notari du 12 juillet prcise les droits et les devoirs pour la servitude d’eau et l’alimentation en eau dans toutes les parcelles du hameau de La Croze (Auriac).

- 1860
La blouse auvergnate fait son apparition dans la rgion.

Abandon du moulin Venot prs du hameau du Boberty (Moldes). Sur son emplacement est construit une petite usine pour traiter le minerai de misquel aurifre et de l’arsenic.

14 familles habitent le hameau de Fraissinet (Auriac-l’Eglise

- 1870
Les femmes commencent porter sur leur coiffure un bonnet blanc fond de dentelle et bords tuyauts, avec un large ruban de soie nou sur le front. Exemplaire de cette coiffe au muse de la coiffe de Blesle.

Monsieur Chambon plante la premire vigne au hameau de La Croze (Auriac-l’Eglise)

- 1871
L’cole communale d’Auriac est frquente par 68 lves (64 en hiver, 25 en t).

- 1873
Le 23 octobre, le Conseil Municipal d’Auriac achte pour 1520 francs la maison de Jean Eugne Chareire pour y tablir l’cole des filles.

- 1877
Le chteau de Laurie est dtruit par un incendie mystrieux

Travaux miniers (1893-1918) en face du hameau de Conches-bas sur le versant sud de la Vallede la Sianne. Concession d’antimoine accorde monsieur Emmanuel Chatillon.

Cration par les atelier Chamrobert des vitraux de l’glise Saint-Lger de Moldes

- 1879
Le Conseil Municipal de Vze adopte le projet de construction de la premire cole.

- 1880
245 hectares de vignes sont exploits sur les communes d’Auriac-l’Eglise, Bonnac, Massiac et Molompize

- 1881
Importants travaux miniers Terret en bordure de l’actuelle dpartementale.

- 1882
La liste des enfants scolariss Feydit coporte 9 garons et 16 filles.

- 1885
La dernire maison du village de Soulieyre (Auriac) est dmolie.

Le Conseil municipal de Vze refuse au cur l’ouverture d’une classe pour les petits et les enfants en retard scolaire dans l’ancienne maison servant d’cole, prfrant ouvrir une cole plus grande.

- 1886
L’cole double des garons et des filles au bourg de Vze est acheve.

- 1888
Rfection de la toiture de l’glise d’Auriac.

Le Conseil de Fabrique de Laurie et l’Abb Durif achtent Antoine Ferrandier, maire de Laurie,un terrain contigu l’glise pour ouvrir une tranche mettant les murs de l’glise dfinitivement l’abri des infiltrations.

- 1889
Les cimetires de Vze et Auriac l’Eglise sont transfrs hors du bourg.

29 mai, Conscration du nouvel autel en marbre de l’glise de Laurie

- 1891
Lacisation de l’cole communale d’Auriac en application de la loi de 1886.

Le hameau du Bru (Charmensac) abrite 91 habitants et 28 lves dans son cole.

Le Conseil municipal de Laurie achte une maison qui servira d’cole.

- 1892
L’Empereur Napolon III offre l’glise de Chanet un tableau reprsentant la Sainte Trinit et Sainte Martine.

- 1893
Dcouverte sur le site d’une Villa gallo-romaine au Martoulet (Laurie), d’un vase intacte datable du 1er sicle de notre re (Conserv au muse de Haute-Auvergne Saint-Flour).

Cration d’une cole mixte au hameau de Lussaud (Laurie).

Chute de la grosse cloche de l’glise de Moldes qui se brise

Le Canton de Massiac est dclar phylloxr

- 1894
Construction de la flche du clocher de l’glise de Feydit.

- 1895
Cration par Dcret d’une poste Auriac.

- 1897
Construction du pont de tradition gallo-romaine la Vernde (Auriac) qui dessert sept proprits.

- 1898
Construction et mise en service la Croze (Auriac) du premier moulin hydraulique de la rgion par la famille Fenolhac.

Le Conseil municipal de Moldes dcide de construire une cole au bourg et au hameau d’Escrouzet.

Deux conseillers municipaux et le cur de Moldes adressent une requte au ministre estimant que l’cole communale est trop prs de l’glise.

- 1899
Le frre Camille Mizoule, enseignant Auriac, laurat des Muses armoricaines et Vendennes, publie un recueil de pomes intitul « Auvergne et Bretagne », chez l’diteur « Grande imprimerie de Blois ».

Dplacement du cimetire d’Auriac au lieu dit « Champs de la Font ».

Il y a 20 indigents Auriac, aids par la commune.
Dplacement de la croix sur la place de l’glise Auriac