Warning: array_shift() expects parameter 1 to be array, boolean given in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 283 Cézallier: le patrimoine de la vallée de la Sianne en Auvergne (Cantal/Haute-Loire)
  • ETAT DES LIEUX

    L’abri temporaire d’un pays pierreux

    Pur produit de l’pierrage, les cases en pierres sches se trouvent principalement sur les plateaux volcaniques forms par l’inversion des reliefs. Les sols assez propices aux (...)

  • FERRAGE

    L’entrave des bovins.

    Chaque village ou ferme possdait sont "travail ferrer" les bovins. Le bti maintenait l’animal sur les cts pour viter les coups de pied pendant les soins.

    Le ferrage des animaux (...)

  • HABITAT RUDIMENTAIRE

    Le lit clos mobile du berger

    La technique de fumure des prairies et des ctes par les moutons parqus pendant la nuit loin de la ferme obligeait le berger pratiquer un levage ambulant. Il devait donc coucher prs de son (...)

  • ENERGIE HYDRAULIQUE

    Canaliser la force de l’eau pour les moulins

    La plupart des moulins taient construits l’cart de la Sianne ou de ses affluents, ils captaient l’eau par un bief d’amont. L’nergie hydraulique mettait en oeuvre les (...)

  • ELEVAGES COMPLEMENTAIRES

    Les loges porcs

    Indpendantes ou attenantes au buron ou au vdlat, les loges porcs spares en plusieurs compartiments indpendants taient de vritables petites maisons difies avec soin, toujours bien (...)

  • SALLE COMMUNE

    Pole et cuisinire remplacent le cantou (4)

    L’arrive du pole la fin du 19me sicle qu’on ne cherchait nullement camoufler pris place dans le cantou ou devant celui-ci. Plus tard il sera supplant par le fourneau et (...)

  • SALLE COMMUNE

    Le cantou, l’espace des vieux (3)

    Au milieu du 19me sicle, avec l’amlioration des conditions de vie des paysans et l’organisation de la salle commune, trs vite va se gnraliser l’habitude de disposer un (...)

  • SALLE COMMUNE

    La tablette du cantou (2)

    L’tre de la maison paysanne du Czallier tait toujours surmont d’une tablette en bois massif gnralement couverte d’un volant de tissu color ou de dentelle. Cet espace (...)

  • SALLE COMMUNE

    Le cantou, le coeur de la maison traditionnelle (1)

    On ne pouvait pas vivre sans feu dans la maison, y compris en t, pour la cuisson des aliments et la production de chaleur l’hiver. Le cantou tait donc le coeur de la vie familiale, (...)

  • MOLEDES

    La tour carre de Colombine : aspects intrieurs (3)

    La tour de Colombine possde quatre niveaux intrieurs. Malgr ses proportions modestes et l’exiguit des pices, la tour tait habite au XIIme sicle, un espace de vie spartiate, (...)


Chronologie
A+  A-    Imprimer

1700-1800, 18me sicle

- Le moulin de la Pyronne Conches-Bas sert de point de repre sur la carte de France des clbres frres Cassini.

- 1703
Baptme de la cloche de Saint Nicolas de l’glise d’Auriac. Parrain : Franois de la Vernde, Comte d’Auriac. Marraine : Dame Anglique Dubos, douairire du Comte de la Vernde.

- 1716
Henri-Louis de Chavagnac, seigneur de Chavagnac sur la commune d’Auriac, achte la seigneurerie et le chteau de Blesle.

- 1720
Les seigneurs de Chavagnac (Auriac) obtiennent par lettre patente la runion de leurs seigneureries de Chavagnac, Blesle, Le Bru, et leur rection en marquisat sous le nom de Chavagnac.

- 1740
L’glise de Moldes tombe en ruine.

- 1750
Le clocher d’Auriac s’croule entranant une partie de la vote de l’glise.

- 1754
Quatre vingt-dix maisons de Moldes sont couvertes en chaume

- 1755
Louis Estandieu, contleur du vingtime (impt d au roi) prcise dans son rapport que les habitants de Moldes sont grossiers et borns.

- 1765
Gillet Montagnaguet, marchand bourgeois de Saint-Flour achte la terre d’Auriac et en devient le seigneur et en porte le mon. Il quittera la pays la Rvolution et ses biens seront vendus.

- 1773
L’abb Etienne Pargenel, desservant de la chapelle de Feydit depuis 1753, est inhum le 25 mai dans l’glise de Chanet. Il fut la dernire personne tre enterre l’intrieur de l’glise.

Louis Vigouroux, du hameau de la Croze (Auriac), avocat, entre au Parlement.

- 1780
Construction du premier pont en pierre sur la Sianne amliorant l’accs Blesle.

- 1783
Edouard Onslow, fils de Lord Onslow, immigr anglais, rencontre Marie-Rosalie de Bourdeille-Brantme au chteau de Laurie, en tombe amoureux et l’pouse. L’un de leurs petits-enfants deviendra le clbre peintre auvergnat Edouard Onslow (1830-1904).

- 1788
Travaux importants l’glise de Vze en mauvais tat.

- 1789

Pendant la Rvolution, le plerinage de Laurie est supprim.

- 1790

La paroisse de Moldes est dfinitivement ratache l’Evch de Saint-Flour.

- 1791
L’ensemble des biens de la paroisse d’Auriac, sont vendus pour 275151 livres. Il y eut 10 acheteurs.

Un dcret de la Rvolution aboli le droit seigneurial et exclusif d’avoir des girouettes sur les maisons.

Le pont en maonnerie sur la Sianne donnant accs Blesle est emport par une crue de la rivire.

- 1792
Le moulin seigneurial des Fortuniers de Vze est mis en vente plusieurs fois, faute d’acqureurs. Il avait t mis sous squestre conformment la loi sur les biens des aristocrates mmigrs.

- 1793
L’abb Glaize, cur constitutionnel, natif du hameau de Chazelle (Auriac) ouvre un livre de compte journal ou il note au jour le jour ce qu’il voit et entend. Ce document d’histoire sur la priode rvolutionnaire dans la valle de la Sianne se ferme en 1827, la mort du cur.

Mariage d’Edouard Onslow et de Rosalie Bourdeilles de Laurie fondant ainsi la branche franaise des Onslow.

- 1794
L’abb Glaize ouvre une cole primaire au village de La Bastide (Auriac), avec une quinzaine d’lves.

Les biens, dclars nationaux, des Gillet d’Auriac, sont vendus et acquis par les fermiers du pays.

Un orage « effroyable » inonde les granges et les tables de Chazelle et emporte la bonne terre des ctes vers le fonds de la valle.

Rduction de moiti du clocher de l’glise d’Auriac par les rvolutionnaires.

- 1796
Vente des biens de l’glise de Chanet devenus Biens nationaux.

Le 25 juillet, une grosse bagarre faillit tourner au drame lors de la Saint-Jacques au Bru. Les adversaires tant arms de faulx , de pistolets et de fusils. La rixe fut occasionne par la prsence du cur asserment de Charmensac l’abb Reynaud.

- 1799
Autorisation de rouverture des glises pour le culte du dimanche